Il y a 150 ans ...

Revenons un peu en arriére, disons 150 ans , 200 même et replongeons nous dans le coeur d'une des nombreuses huileries de Touraine .Prenons ,par exemple, l'huilerie Rochereau à Port-Boulet.

Tout est là ,franchissons doucement la porte . Que voyons-nous ? Une énorme meule qui écrase des cerneaux de noix,des poulies qui grincent et qui s'agitent ,des pompes à eaux qui actionnent les presses d'où s'écoule le liquide qui sort des noix. L'odeur est lourde ,l'atmosphére graisseuse.

C'est du rustique ,de l'artisanal.anciennehuilerie

1830, année de la création de l'huilerie de Port -Boulet par la famille Rochereau. Il n'y a guére que des bateaux à voile pour troubler la paix du village .

La meule en grés pése 1 800 kg et elle écrase ,elle écrase les cerneaux de noix décortiqués lors des veillées familiales.

Malheureusement , avant la fin du XX éme siécle , il n' y aura plus d'huilerie à Port-Boulet et même plus aucune en Touraine. Aucune n'aura réussi le tournant de l'artisanat vers l'industriel.

Et c'est beaucoup de travail pour peu de rendement. 80 litres d'huile de noix par jour ,c'est beaucoup pour une seule personne mais c'est trop peu.

La fin d'un vieux métier et  le plus triste c'est que personne n'a voulu créer un musée pour conserver et faire connaître aux générations futures un peu de ce patrimoine de Touraine.

Si vous êtes curieux ,vous pouvez faire quelques kilométres et passer en Anjou pour découvrir une des derniéres huileries qui est trés moderne cependant : l'huilerie de La croix Verte à saumur . Une entreprise qui a passé avec aisance le cap de l'industrialisation.

Je vous souhaite à tous une belle journée malgré le ciel gris et les quelques gouttes de pluie. Bye et à bientôt pour un prochain post sur cette belle Touraine.