Avant de vous faire découvrir la recette proprement dîte ,je tiens à vous faire savoir dans quelles conditions cette recette s'est retrouvée dans un livre de recette . En fait , au tout début de l'histoire ,il y a Vouvray - aimable petite ville particuliérement connue pour son vin -  puis vient la Foire aux vins de Vouvray (qui a lieu tout les ans autour du 15 Aout ) où les viticulteurs (trices ) de la région présentent leur production  . C'est en 1936 ( date de l'AOC Vouvray ) que les organisateurs de la Foire ont eu l'idée d'accompagner cette dégustation de vins d'une dégustation de plats de la région .N'oublions pas la gourmandise légendaire des Tourangeaux qui ,lorsqu'ils aiment un plat , se dépêchent (pour ne pas perdre la recette au fil des ans ) de l'écrire dans un recueil  de recettes .C'est donc dans un livre de recettes  de grand-mére publié en 1936 à l'occasion de la Foire aux vins de Vouvray  que j'ai découvert cette recette. Il s'agit d'une délicieuse soupe qu'on pourrait comparer à la Bouillabaisse de Marseille.

La recette date du temps où les bâteaux affluaient encore sur la Loire et où les mariniers se régalaient de leur pêche.

  • Poissons-de-loireIl vous faut plusieurs poissons de Loire ( ou d'étangs) :Gardons,brochets,carpes,tanches ou anguilles. -
  • -Videz-lez et nettoyez-les puis coupez les têtes.
  • --gardez les têtes pour un court-bouillon à base d'eau et de vouvray sec.
  • -Pendant que le fumet mijote ( eau+vouvray+têtes) ,préparez une julienne de blancs de poireaux et d'oignons finement hachés.
  • -Faites revenir cette julienne dans du beurre et un peu d'huile puis versez -la dans le fumet en ajoutant quelques pommes de terre.
  • -Lorsque les pommes de terre sont cuites , ajoutez les poissons (coupés en petits morceaux )en commençant par ceux dont la chair est la plus longue à cuire.
  • -Cuire à ébullition pendant quelques minutes ,goûtez puis assaisonnez s'il le faut.
  • -Présentez dans une belle soupiére avec des tranches de pain frites à l'huile.

Et comme chez nous , chaque plat s'accompagne d'un vin ,je vous suggére un vouvray blanc sec à boire avec modération . (Elle m'enerve cette phrase qu'il faut rajouter aprés chaque proposition de vin sinon ,vous risquez de vous faire taper sur les doigts )

La recette est super simple ,le plus compliqué (surtout si vous n'êtes pas pêcheur ou n'avez pas d'amis pêcheur) étant de trouver des bons poissons d'eau douce . Mais peut-être que ça vaut le coup de garder la recette sous la main au cas où...

Je vous souhaite une trés bonne soirée et à bientôt sur ce blog de la vie en TouraineBye ! bye!