Il y a parfois des rencontres tellement banales qu'on les oublie .Et puis il suffit d'une annonce à la radio ou dans le journal pour vous faire comprendre qu'on est ,peut-être ,passé à côté de quelqu'un

Comme vous le savez déjà ,j'ai eu la merveilleuse chance de vivre pendant dix ans dans le village de Candes Saint Martin , entre Chinon et Montsoreau ,juste au pied de la confluence de la Vienne et de la Loire . J'ai vécu pendant dix ans à quatre maison du célébre compositeur Henri Dutilleux et maintenant qu'il est parti ( il nous a quitté le 22 mai dernier ) je m'aperçois à quel point j'ai eu de la chance de le rencontrer et en même temps je suis sans doute passée à côté d'une vraie rencontre.

Je me souviens qu'il passait ,le matin ,juste devant chez moi ,pour sa balade matinale et nous echangions toujours quelques mots ,sur le temps ,les fleurs , la Vienne et la Loire . Sa simplicité était telle qu'il ne parlait jamais de sa musique .A Candes ,il était un homme simple et voulait rester anonyme . A cette époque ,je n'y connaissais rien en compositeur français et j'ai appris ,par hasard ,par sa femme , qui il était .

henridutilleuxcandes

J'ai retrouvé une photo de lui sur internet ,dans son jardin à Candes et c'est tout à fait comme ça que je le voyais lorsqu'il déambulait dans la Rue du confluent.

Sa femme était charmante et elle m'a invité plusieurs fois a passé chez elle .Je n'ai jamais pris le temps et c'est bien dommage . 

Geneviéve et Henri dutilleux sont partis tous les deux et la maison de candes est maintenant dédiéé à la composition et au piano.

Henri Dutilleux est né à Angers en 1916 et il est devenu un des plus grands compositeurs du XX éme siécle .Il a composé pour le cinéma ,le théatre et le ballet et surtout pour sa femme ,une célébre pianiste qui pendant trés longtemps  a été sa principale interpréte.

Voilà ,je voulais juste vous parler d'un petit homme qui a force de temps ,de  talent et de coeur a rendu la vie plus belle.