En ce moment ,l'unique et grand sujet de conversation , au détriment des grèves et même du manque d'essence , c'est avant tout et surtout les inondations . Car quelque soit la direction où vous vous tournez vous trouverez toujours un endroit pas loin de chez vous où les caves sont inondées et les champs submergés.

Mais la mémoire des vieux tourangeaux étant ce qu'elle est ( c'est à dire "d'éléphant ") , je ne doute pas qu'il y ait de vieilles gens se souvenant de la grande crue de janvier 1936. La période sociale sentait le souffre comme aujourd'hui , et cette drôle de coïncidence confirme que " tout ...absolument tout se répète ".

1936 - 2016 : même combat - même climat .

Voici ce qu'écrit un journaliste de la N.R le 5 Janvier 1936:

"La Vienne semble avoir atteint son maximum.Elle pourrait atteindre 5 mètres 60 ce soir à Chinon. Le Cher atteint les 3 mètres 20 ; la Loire 4 mètres 10  à Tours et 4 mètres 84 à Langeais.

A cause de l'inondation de la gare de Poitiers ,le trafic ferroviaire a été suspendu . Les bas quartiers de Poitiers sont complètement inondés.

Dans l'Indre , les affluents de la Creuse se répandent ,inondant la campagne . Les habitants de Tournon-saint-Martin ont du quitter en hâte leurs maisons.

A Saumur ,la Loire a submergé les quais et les rues basses .Des centaines de chevaux de l'école de Cavalerie ont été évacué vers Doué La Fontaine.

A Reignac ,l'Indre a subitement gonflé, bourg et faubourg sont inondés.De nombreux moutons et lapins sont mort noyés.

Je ne vous donne là qu'un petit extrait des inondations relatées en ce début de l'année 1936. C'est presque un copier-coller de ce qui se déroule ,aujourd'hui ,en ce début du XXI éme siècle . Conclusion : la nature toujours la même : imprévisible !

Heureusement , la pluie devrait cesser de tomber dans la soirée ,croisons les doigts pour que ces scientifiques que sont les météorologues ne se trompent pas ( si si ça leur arrive parfois !!! ).

Je vous souhaite à tous une très bonne fin de journée , courage à ceux qui ont souffert de ces inondations et gardez encore votre parapluie sous la main ...on ne peut jamais savoir ce qui peut nous tomber sur la tête.

toursinondations3 tourinondatiotoursinondation2