Il y a des villages qui passeraient presque inaperçu si il n'y avait quelques passionnés pour en faire revivre le passé. C'est la cas de Cormery, une petite commune, le long de l'Indre et qui est traversé par la D943 qui va de Loches à Tours . Je vous engage, si vous passez par là, à vous arrêter un instant sur le parking de la mairie et à goûter à la plénitude bucolique de ce joli village. Pourquoi ne pas prendre une bonne heure pour déambuler le long des vieilles ruelles de Cormery ? Car, voyez-vous, l'histoire ici, se trouve à tous les coins de rues.

IMG_2351IMG_2348

 

Pour vous aidez un peu, je vous conseille de suivre le chemin (balisé) qui commence à l'église Notre Dame de Fougeray, une belle et vieille dame d'une humilité surprenante. Après avoir vu l'intérieur de l'église, sortez et allez sous le porche, levez les yeux pour admirer la belle charpente et maintenant vous n'avez plus qu'à suivre le chemin de pierres blanches qui traverse des jolis jardins potagers.

IMG_2366IMG_2367

 

Cormery est construit  autour de l'Abbaye avec tout un tas de bâtiments construits petit à petit pour le confort des moines bénédictins. Ils étaient une petite vingtaine en 800 . L'abbaye qui a connu des heures de gloire en s'enrichissant de nouveaux bâtiments ( église en 1054 et réfectoire en 1230) a été presque complètement détruite à la Révolution. Heureusement, un groupe de passionnés, l'association des Amis d'Alcuin, ont permis de redonner une cohérence à l'ensemble de ces bâtiments.

IMG_2370IMG_2376

 

Au milieu du Moyen-Âge, la communauté des moines bénédictins de Cormery étaient une des plus puissantes de Touraine. Malheureusement, la Révolution a vu se morceler puis se vendre les bâtiments.

IMG_2399IMG_2398

 

Après la petite balade, vous aurez sûrement un petit creux. Il faut que vous ayez un petit creux car vous ne devez absolument pas passer à côté de la friandise qui fait la renommée de Cormery :le fameux Macaron, un biscuit à base de poudre d'amande,de sucre glace et de blanc d'oeuf, dont on dit qu'il a la forme d'une couronne encadrant un nombril ( d'aprés la légende du Frère Jean, un expert en pâtisserie.).

IMG_2407

Et si vous avez encore un peu de temps, un peu de fatigue dans les mollets et un peu trop abusé des macarons, allez vous asseoir à l'ombre du vieux lavoir, l'air y est frais et l'Indre est tellement belle en cette saison.

Rendez-vous donc, un de ces jours prochains pour une sortie buissonnière à Cormery, pays des Moines et du Macaron.

A Bientôt et Bonne journée.