L'art de la cuisine

Je pourrais jamais assez remercier, tous ces gens, connus ou inconnus, qui ont remis au goût du jour l'art de la cuisine. Revenons 20 ans en arrière, juste avant d'entrer dans le XXI ème siècle. Aimer faire la cuisine, aimer passer des heures à préparer un repas, aimer choisir ses fruits et ses légumes était une hérésie. Nous étions, nous les amoureux des bons petits plats sains et naturels des " vieux croulants rétrogrades".

Dans les années 90, pour être " in", il fallait avant tout manger de la "merde industrielle". être une Femme au Foyer qui, quelle honte, aimait cuisiner, c'était pire qu'être une sorcière au Moyen-âge. Dans les années 90, j'avais 25 ans, un mari, deux enfants, deux chiens, un chat, une belle-famille et une famille nombreuse et nous nous retrouvions très souvent le samedi soir pour des repas mémorables. Et j'adorais cuisiner, j'adorais la belle vaisselle, j'adorais les verres en cristal, j'adorais avoir des tas de jolies nappes et de belles serviettes. Et, c'est navrant de l'avouer mais j'étais bien la seule.

Heureusement! Tout à changé.

La cuisine est devenu à la mode et c'est un juste retours des choses. Certains découvrent la cuisine comme une alliée de la santé et de la forme d'autres vont dans l’excès et considèrent l'élaboration d'un plat comme un art extrême.

N'allons pas polémiquer sur ce sujet qui risque de déraper. Partant du principe simple que chacun doit pouvoir manger ce qu'il veut comme il le veut et quand il le veut. C'est un des premier principe du plaisir culinaire.

IMG_0495

Vive Internet !

Les années 2000 ont aussi vu le grand éveil d'Internet et donc la naissance du grand partage du savoir et, en ce qui nous concerne aujourd'hui, le partage de nos bonnes vieilles recettes de cuisine. Enfin! je n'étais pas seule. Je découvrais que sur la toile des dizaines, des centaines puis des milliers de personnes aimaient cuisiner.  Et c'est sur cette base qu'est né Marmiton, le premier site web d'échange de recettes: c'était en 2000. Il en a fait du chemin Marmiton.org. Il a envahi la toile. Pinterest, You Tube, Face Book, Instagram, la stratégie du partage a finalement très bien fonctionné.

Et puis, il y a eu le papier.

Vive le papier !

A l'inverse des autres magazines qui sont passé du papier au numérique. Pour Marmiton, c'est l'inverse. Et c'est en Octobre 2010, pour fêter les 10 ans de Marmiton. org, qu'est né le magazine Marmiton. Ce devait être une parution éphémère et 10 ans plus tard le magazine existe encore. La rançon du succès ne la pas rendu inaccessible ni arrogant ni prétentieux. C'est un très bon magazine de cuisine qui se conserve comme un livre ( la couverture rigide y est pour beaucoup) et qui recèle tout un tas de recettes, de découvertes, d'avis et de superbes photos. Pour moins de 4 €, c'est quand même sacrément bien joué de la part de l'équipe de Marmiton. Je vous invite donc à découvrir ce magazine vraiment sympa.

Sa parution bimestriel ne le rend que plus attirant. Le dernier numéro ( que j'ai pris en photo) est bien rempli.

IMG_0496IMG_0498

AU MENU:

  • 12 soupes pas détox
  • Gâteaux avec des agrumes
  • La chandeleur
  • Les différents choux
  • Et 45 recettes d'hiver avec les pommes de terre.

Et puis tout un tas de rubriques concernant l'univers de la cuisine et des aliments.

Marmiton n'est pas le seul magazine spécial cuisine mais celui-là je l'aime bien et je vais bien entendu vous présenter d'autres parutions. Plus il y a de choix, meilleur c'est! Pas vrai? A moins que trop de choix, tue le choix ! En fait, je n'en sais rien, ce que je sais par contre c'est qu'il est l'heure de vous quitter et d'aller préparer une soupe: Velouté de Maïs au jambon fumé.

images14