Rouge Asiatique Voyage Magazine Couverture

 

Dans toutes les grandes demeures du temps d'avant les cuisines étaient d'une importance capitale. La nourriture, à une époque où les festins étaient quasi journaliers, était une priorité. Se régaler aussi.

Imaginez le château de Chenonceau du temps de sa splendeur, lorsque Catherine de Médicis, grande gourmande, aimait inviter dans son château sur le Cher et proposer de somptueux banquets pour faire plaisir à ses enfants et se faire plaisir. Car en plus d'être la mère de 3 rois et 2 reines, elle apprécie les plats raffinés.

Montage photo de design d'intérieur détails de l'intérieur blanc et confortable

"Le rôle de Catherine de Médicis, nous dit-on, est primordial dans l'histoire de la gastronomie. On lit qu'elle a ramené de Florence le goût pour les légumes et pour les sauces. Ce sont ses cuisiniers qui auraient enrichi la cuisine française de brocolis, d'artichauts, de haricots, de quenelles de volaille, de crêtes de coq, de crépines de foie de veau ou de cervelles, contrastant avec les énormes rôtis servis sur tranchoir, les fèves et les pois en vogue dans le royaume de France. Sans parler de la pâtisserie qui devrait tout aux artisans florentins, maîtres dans l'art de confectionner des confitures, des gelées, des massepains, des pains d'épices, du nougat, des marrons glacés, des macarons ou de la frangipane, confiée à Catherine par le comte Desare Frangipani. Cerise sur le gâteau, elle serait également l'importatrice des fameuses glaces italiennes, ramenées de Chine deux siècles plus tôt par Marco Polo. D'un mythe à l'autre, la boucle est bouclée." ( Pierre Leclercq -historien de la gastronomie ).

Les cuisines et l'office font parti de ce que l'on nomme les communs du château. Ce sont sans aucun doute les pièces les plus vivantes du domaine. Avoir de nombreux employés aux cuisines était une preuve  de richesse et de noblesse. Le cuisinier était au plus haut de la pyramide, c'était le dernier à être renvoyé lorsque la famille faisait faillite.

Publication immobilier flat design beige et vert(1)

Autour de la cuisine rayonne tout un tas de petites gens qui appartiennent à différents services. Rôtisserie, boucherie, boulangerie, pâtisserie, lavoir et bien d'autres encore plus spécifiques.

Imaginez l'effervescence des cuisines du château de Chenonceau, du simple petit commis de cuisine jusqu'au chef pâtissier en passant par le rôtisseur et le pourvoyeur ( celui qui approvisionne en denrées) et le responsable de l'argenterie. On peut dire que tout ce petit monde sous-terrain grouille d'activités.

Montage photo de vacances à la plage avec une séance bronzage et une glace

Sous-terrain car les cuisines du château de Chenonceau sont situées dans le sous-sol, dans les deux premiers piliers principaux qui enjambent le Cher. Assez impressionnant lors de grandes crues où le niveau de l'eau devait être très proche des petites fenêtres des cuisines.

Les communs sont composés de La salle à manger des employés, de l'office et son immense cheminée, de la boucherie, de la boulangerie et du garde-manger  qui servait à stocker la nourriture. Un quai de livraison permettait aux bateaux de livrer directement la nourriture sans passer par le château.

Cream Beach Resort Travel Photo Collage

Tout est grandiose dans ce sous-sol destiné aux communs : la cheminée , l'immense cuisinière, les moules et les plats d'un cuivre rutilant, la balance Roberval et même le moulin à café.

"la science de la cuisine ne fut-elle pas transmise par les Italiens, lorsque Catherine de Médicis vint s'associer au trône de France ?"Antonin Carême, le maître incontesté de la cuisine classique française.

Montage photo simple de décoration d’intérieur

Les photos ont été prise lors de ma dernière visite au château, en décembre 2019, avec des mises en scène sur les tables des communs. Magnifique !

Cream Beach Resort Travel Photo Collage(1)