Il faut être très prudent avec les magazines. Ce sont de dangereux phénomènes qui ont un super pouvoir : celui de vous attirer comme un aimant et de vous coller à eux comme un mollusque sur un rocher. Et avant que la mer ne monte pour vous descotcher, il va se passer pas mal de temps. Des mois, des années , et peut-être même que vous ne vous pourrez plus vous quitter.

Si vous êtes accroc aux magazines depuis votre plus jeune âge, je crois bien que pour vous ce sera vraiment compliqué. Une thérapie s'impose. Ou pas...

Toute la ruse du magazine réside en la connaissance et l'application des désirs personnels de chacun. Le magazine est passé maître dans l'art d'attirer, d'attraper et de retenir sa proie.

La proie, c'est vous, c'est nous, c'est eux et c'est moi. Pour moi, il est trop tard. Je suis tombée dedans à l'âge de 11 ans avec ce sacré OK!MAGAZINE qui m'a dépouillé de tout mon argent de poche pendant des années.

Je ne fume pas, je ne bois pas, je ne suis pas NETFLIXmaniaque mais je suis désespérément, follement, inexorablement accroc  à mes magazines.

Rouge Asiatique Voyage Magazine Couverturebis4

Notez bien que je suis très volatile. Je peux changer de magazine comme de chaussettes. Mais voilà, partant du principe que la nature a horreur du vide, un magazine quitté = un nouveau magazine adopté.

Aujourd'hui, j'oscille entre Cuisine et Campagne. Les 2 grands " C " qui me font tourner la tête.

Voici donc la liste des magazines chouchou du moment :

  • Cuisine : Campagne Gourmande / Marmiton / Régal
  • Campagne : Esprit d'ici / ma Campagne

Flow est un magazine à part, un OVNI dans la gigantesque magazosphère de mon univers mais je l'adore.

bis1

bis2

bis3

Rapidement, voici la liste des 6 choses que j'aime dans les magazines:

  1. J'adore la nouveauté.
  2. J'adore apprendre de nouvelles choses.
  3. J'adore me tenir au courant.
  4. J'adore le papier.
  5. J'adore les très belles compositions photographiques.
  6. J'adore en tirer des idées.

 

bis6

bis7

bis8

P.S: En aucun cas, mes photos ne seraient tenues responsables de votre nouvelle addiction. Qu'on se le dise!