Inoubliables moments

C’est souvent le dimanche que la nostalgie me tombe dessus. Le grand repas familial du dimanche midi chez la grand-mère, c’était vraiment un moment très important. Il y avait les oncles, les tantes, les cousins, cousines et bien sûr les grands-parents. Ma grand-mère était très fière de pouvoir réunir sa famille. Et nous nous étions tous très heureux. Pendant que les grands discutaient de tout et de rien devant le café et les cerises à l’eau de vie. Nous tous, les gosses, nous filions vite fait dans le jardin pour grimper aux arbres ou jouer avec les chiens. Il y avait des cris, des bagarres, des cheveux tirés, des genoux écorchés, mais c’était drôlement bien. 20 après le dernier repas dominicale chez mes grands-parents, je me souviens encore…je me souviens des odeurs, des bruits, des talons hauts de ma tante, de l’odeur des fleurs du jardin, du nom des chiens – Rita et Olga – deux merveilleux corniauds d’une intelligence remarquable. Des bracelets de ma mère qui tintaient chaque fois qu’elle remontait ses cheveux vers l’arrière. De l’odeur d’encaustique et des meubles en bois brillants comme des miroirs, de la belle vaisselle en porcelaine bleu et de la multitude de verres à pied en cristal. La mémoire garde en elle des trésors qui sont là, tapis dans l’ombre, prêts à ressortir au moindre stimuli.

Montage photo de voyage d'été(6)

Une découverte inattendue

 

Hier, en fouillant dans les affaires de ma mère, je suis tombée sur des coffrets en plastique orange. 4 coffrets rectangulaires avec des couvercles en plastiques transparent. Ils sentaient la poussière et le moisi. Et dans ces coffrets il y avait un trésor : «Les fiches géantes de la bonne cuisine». Cette cuisine de mon enfance. Cette cuisine si simple et si gourmande. Et que croyez-vous qu’il advint ?

J’ai bien sûr retrouvé toutes les recettes que préparait ma grand-mère. Des œufs à la Polonaise jusqu’au biscuit roulé à la confiture en passant par les carottes glacées et les champignons sautés. Et puis, il y avait ce dessert du dimanche. Ce dessert qui clôturait si bien ce repas familial. Ce dessert dont je n’oublierais jamais le goût : Les Œufs au lait.

Un voyage vers le passé

Je ne suis pas une experte en pâtisserie, encore moins en flan. Je n’arrive pas à faire cuire correctement les œufs et le lait ensemble. c’est toujours trop cuit ou pas assez. Mais j’ai quand même voulu essayer de retrouver le goût du dessert de ces dimanches que j’aimais tant. Finalement, ça ne s’est pas trop mal passé et le goût du flan est toujours là. Je l’ai bien retrouvé mais par contre, l’aspect du flan, ce n’est pas vraiment ça. Le mien est  troué comme percé par des volcans en éruptions. Je vous mets quand même quelques photos. C’est sûr ce n’est pas Instagramable  mais ça me plait quand même.

Montage photo de voyage d'été(4)

 

Recette des délicieux Œufs au lait de ma grand-mère

Préparation : 10 mn. Cuisson : 45 mn.

Pour 6 personnes : 1 litre de lait – 150 gr de sucre en poudre – une gousse de vanille – 6 œufs. Pour le caramel : 100 gr de sucre en morceaux – 3 cuill. à soupe d’eau – ou 1 sachet de caramel cristallisé.

 

  1. Allumez le four (th. 8). Préparez le caramel : faites chauffer le sucre et l’eau dans une petite casserole. Remuez celle-ci pour bien mélanger jusqu’à obtention d’un caramel brun clair.
  2. Versez aussitôt dans un moule de cuisson et inclinez pour que le caramel recouvre le moule complètement. Laissez refroidir.
  3. Faites dissoudre le sucre dans le lait, ajoutez la gousse de vanille fendue en deux. Faites bouillir, retirez immédiatement du feu.
  4. Laissez infuser 5 minutes au chaud. Retirez la gousse de vanille, lavez-la, épongez-la. Faites-la sécher et conservez-la dans la boite de sucre en poudre.
  5. Cassez les œufs, battez-les en omelette en leur ajoutant peu à peu le lait sucré et vanillé.
  6. Battez bien cette préparation pour que le mélange soit homogène.
  7. Versez les œufs dans le moule caramélisé. Réduisez la température du four (th.5), glissez-y le plat et laissez cuire 45 minutes (les œufs ne doivent pas bouillir).
  8. Laissez complètement refroidir et servez dans le plat de cuisson.

Montage photo de voyage d'été(5)

 

repas,fête,dimanche,grands-parents,souvenir,enfance,histoire,cuisine,repas de fête,

Quelques anecdotes…

Je vous ai retranscrit exactement la recette donnée sur la « fiche géante de la bonne cuisine ». Il y a donc une minutie du détail et un conseil sur la réutilisation de la gousse de Vanille que l’on ne retrouve pas forcément de nos jours.

Nous étions une bonne quinzaine à table et ma grand-mère préparait toujours plusieurs desserts. Les œufs au plat étaient servis dans un grand plat ovale en grès. Nous avions droit à deux grosses cuillères (un peu comme une louche) chacun de ce délicieux dessert. Les Œufs au lait sont sans aucun doute une de mes Madeleines de Proust. Un souvenir d’enfance qui ne peut s’effacer.  J’espère sincèrement que vous aussi vous avez un beau souvenir de ces déjeuners en famille. Parce qu’ils vous marquent à jamais et vous construisent une belle vie d’adulte.

Montage photo de conception d'intérieur purement et simplement minimaliste