Il est parfois des livres qu'on achète et qu'on oublie au milieu d'une pile de bouquins ,et le temps passe et il faut ranger un peu le grenier parce qu'il y a tant de livres que le parquet menace de s'écrouler  ,et voilà que l'on retrouve entre un Stephen King et un Agatha Christie un livre de cuisine très ,très différent des livres de cuisine habituelle. Un livre trouvé sur la brocante de Franceuil en Avril 2009 ( je l'ai noté sur un bout de papier glissé dans le livre - je le fais à chaque fois ,c'est un pense-bête bien utile.) Et pour la somme modique de 1 € , j'ai trouvé un trésor . Il s'agit d'un livre " La cuisine Vagabonde " ( le titre en lui-même est déjà une invitation ) écrit par Jean-philippe Derenne . Il n'est ni cuisinier ,ni jardinier ,il est médecin mais il adore la nature ,la sauvage ,celle qui pousse aux détours des chemins ou aux creux des jardins , il l'aime tant qu'il a répertorié des centaines de recettes originales et surtout peu coûteuses.Ainsi ,il y a tout un chapitre sur les épluchures ou comment cuisiner " un bouillon d'épluchures " et " une purée rugueuse de peaux de courgettes à l'huile d'argan" . Ouvrir son esprit ,ses yeux et ses papilles est la seule chose nécessaire à la lecture de ce livre . Jean -philippe Derenne nous offre un plaidoyè pour la cuisine la plus simple et la plus naturelle qui soit.

lacuisinevagabonde

Extrait du chapitre 3 :" Les bannis et les précurseurs":

Parmi les plus courantes des mauvaises herbes ,il y a tout d'abord celles que l'homme a chassées de son jardin potager .Pourtant ,il les avait remarquées ,sélectionnées. Il les avait cultivées avec attention,avec considération. Et puis un jour, par lassitude ou parce qu'une nouvelle venue était soudain apparue,parée des attraits de la nouveauté et de la jeunesse,il s'est débarrassé de sa vieille compagne. Et cette dernière,frappée de ce désamour soudain, n'a eu de solution que de disparaître ou de se clochardiser ,devenue celle qu'on ne reconnaît plus ,qu'on ne regarde plus . Au mieux ,on la méprise .Plus généralement ,on l'élimine . ( La mauvaise herbe ).

Si avec cet extrait ,vous n'avez pas envie d'en savoir plus ,alors là ,je mange mon chapeau illico-presto. Je sais que le livre est difficile à trouver ( Un seul exemplaire (occasion ) sur le web ) mais je pense que vous pouvez le trouvé sur des brocantes ou dans des boutiques de livres de deuxième main. La couverture se repére tout de suite , il s'agit d'une fenêtre grande ouverte sur la campagne avec un vélo posé contre un arbre , c'est déjà un voyage.

Je vous souhaite une bonne journée et à bientôt sous le ciel de Touraine.

derenne