LaTouraine est ,d’après de nombreux écrivains du 18 et 19 ème siècle ,l’endroit où l’on parle le français le plus pur. Ce « bon parler "  est sans doute dû au fait que les rois et leurs cours ont passé pas mal de temps dans «  le jardin de la France " et donc les familles qui servaient aux châteaux ont fini par utiliser le « parler "  de la noblesse .

parlertouraine1

Cependant ,comme partout ,il existe ,en Touraine ,des mots qui sont particuliers à cette région  .Par exemple ,tout les mots finissant phonétiquement en « i » se prononçaient en «  ite  » .

  • Moi aussi se dit Moi auss-ite
  • Je vais dans mon lit devient je vais dans mon li-te.

paysanloches

Pour vous faire une idée plus précise du langage tourangeau encore utilisé dans les années 1990 dans le Lochois ,voici quelques mots avec leur  «  traduction » d’aujourd’hui.

  • Une Berouette =====> Une brouette .
  • Biner ===> embrasser.
  • Dodelinette ====> un petit berceau.
  • Escargouiller ====> Ecraser.
  • Se goulayer ====> s’offrir un bon repas ou un bon vin.
  • Grouzenflé====> qui a du ventre,un richard.
  • Japper====> parler très fort.
  • Lâcher de l’eau ====> Uriner.
  • Marie-bon gas ====> une fille de mauvaise vie.
  • Pétounner====> marcher lentement.
  • Sicoter====> secouer.
  • Tourangeau ====> un dindon bien engraissé.
  • Brindzing====> à moitié ivre.
  • Une droyère ====> une fille .
  • Frette ====> froid.
  • Une gâpette ====> casquette.

Je suis certaine que de nombreux tourangeaux auront au moins une fois entendu un de ces mots ou qu’ils leur rappelleront leur enfance chez les grands-parents .

parlertouraine

Sur le site suivant , vous pouvez entendre des enregistrements de vieux parler tourangeau ,c’est très sympathique.

http://accentsdefrance.free.fr/touraine/tourainedl.htm

images5